3 projets d’aménagement urbain et écologique à Paris

Le futur jardin Trocadéro – Champs de Mars

arton17860-f2e81

La ville de Paris a dévoilé le projet de jardin retenu pour reconfigurer le site du Trocadéro et du Champ-de-Mars dans la perspective des Jeux olympiques de 2024.

Parisiens et touristes pourront bientôt traverser la Seine sur le pont d’Iéna débarrassé des voitures.

Créer un poumon vert au cœur de la capitale à l’image de Hyde Park à Londres ou Central Park à New York est l’objectif ambitieux de ce projet ouvrant une nouvelle ère piétonne à Paris.

Désormais, de l’est à l’ouest parisien, on pourra donc pédaler, marcher, se balader, flâner, pique-niquer sans croiser motos et voitures grâce à l’immense parc des Rives de Seine dont le point d’orgue se situera au pied de l’œuvre emblématique de Gustave Eiffel.

Un changement radical pour le paysage de la capitale.

Le projet Milles Arbres

mille-arbres-paris-porte-maillot-oxo-sou-fujimoto-7

Imaginé par deux architectes, le Japonais Sou Fujimoto et le Français Manal Rachdi, le projet « Mille Arbres » s’est distingué parmi les 17 candidats qui s’étaient proposé de repenser le site Pershing situé Avenue de la porte des Ternes (17earrondissement) et aujourd’hui sous-valorisé.

Véritable immeuble ville, ou immeuble pont, Mille Arbres est un projet hybride dont les programmes se superposent afin de privilégier les échanges et performances pour une densité écologique.

Composé de bureaux, d’un hôtel, d’un pôle enfance et d’une rue intérieure s’ouvrant sur un foodcourt, Mille Arbres symbolise le lien du Grand Paris, réunissant Paris et Neuilly, offrant un programme mixte qui se développe, ensemble, dans la nature. La livraison est prévue en avril 2022

Le futur trambus électrique sur les quais de Seine

20170109_120529_vue-pont-lalma-cre-769-dits-reichen-et-robert-associes

En parallèle à la fermeture des voies sur berge, la mairie de Paris envisage de réaménager les quais hauts de la Seine avec l’installation d’un transport en commun « à haute qualité de service ». Un bus électrique en site propre qui, malgré son appellation de « tramway », n’aura pas de rails. Il traversera Paris le long de la Seine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s