5 coups de cœur pour la nuit blanche

Pas de commentaire

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Nuit Blanche, évènement nocturne hautement culturel, propose de butiner à grande vitesse des propositions qui font l’actualité de la scène artistique.

Comme chaque année le choix est ébouriffant, tant l’offre est à la fois prodigue et pointue, proposant un éventail vertigineux d’une grande qualité. Et comme chaque année, échantillonner son parcours au travers de cette étonnante et éphémère densité artistique relève du parcours du combattant.

Cette année, afin de faciliter le choix, nous avons sélectionner cinq évènements qui nous semblent sortir du lot :

  • « Mille et une danses » à la canopée

Le chorégraphe Olivier Dubois collabore avec le conservatoire Mozart (conservatoire des danses urbaines) pour proposer un hommage au cinéma sous la Canopée avec 300 danseurs et 150 instrumentistes des conservatoires de Paris invités à s’approprier des scènes culte de danses dans le cinéma. Une représentation qui s’avère aussi inouïe qu’elle parait.

  • La Horde

L’innovant collectif de danses contemporaines et urbaines investit des voies SNCF désaffectées (la Halle Hebert) comme théâtre de ses chorégraphies inscrites dans le collectif et synchronisées au millimètre près. Une performance qui promet d’être époustouflante comme tout ce qu’entreprend cet audacieux collectif.

  • ProQuartet au Musée de l’Orangerie

ProQuartet, une structure œuvrant pour la reconnaissance de la musique de Chambre notamment au travers de quatuor à cordes, a entrepris de la faire régner durant une nuit toute entière et sans interruption au sein du Musée de l’Orangerie.

Dans le cadre exceptionnel de la salle des Nymphéas de Monet, 9 concerts vont s’y succéder du crépuscule à l’aube. Un moment idyllique mariant excellente musique et cadre onirique.

  • La marée des lettres au Pont Neuf

Le collectif berlinois « Invisible Playground Network » invite les Parisiens à composer des phrases sur l’eau pour symboliser l’expression des citoyens dans l’espace public.

Un moyen ludique et symbolique de réaffirmer l’importance et la visibilité des paroles de citoyens. Les mots composés seront projetés en compositions lumineuses sur l’eau. Accessible par les berges de Seine et visibles depuis le Pont Neuf, le Pont au Change et le quai de l’Horloge.

  • Irvin Penn en musique au Grand Palais

A l’occasion de la nuit blanche, le Grand Palais offre un accès gratuit à la fastueuse exposition Irvin Penn en cours. Un écrin supplémentaire lui est adjoint pour l’occasion : un concert de musique classique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s